Un peu d'histoire

Le Cap Brun

Le Cap Brun est un des quartiers de Toulon Est, situé à côté du quartier Le Mourillon

Histoire

A son retour d'Indochine , en 1930, Henri Bogaert jette son dévolu sur Toulon, où il achète avec sa femme et sa fille le petit domaine du Cap Brun. Le quartier du Cap-Brun demeure en tête du palmarès toulonnais des quartiers les plus cotés et les plus coûteux. En effet, les zones résidentielles à l'est du centre-ville offrent à leurs habitants toutes les commodités de transports, de commerces ainsi qu'une vue sublime sur la mer Méditerranée. Le 17 septembre 2007 est inauguré la restauration de Notre-Dame du Cap Falcon et de son mémorial des cimetières Maroc-Tunisie-Algérie où sont rassemblés 45 urnes contenant chacune une poignée de terre d'un cimetière d'Afrique du Nord où reposent des pieds-noirs .

Clos Lamalgue

L'origine de La Malgue provient vraisemblablement du provençal " Lou Margo " , qui signifie "la Marge". Elle désigne cette bande de terre qui s'étire le long du littoral toulonnais appelée la Rade des Vignettes. Aujourd'hui le domaine du Cap Brun demeure, avec celui de Montmartre , l'un des derniers vignobles citadins français. Cet endroit attire de nombreux curieux car il en effet un des rares vignobles "urbains", situé au cœur d'une ville. Le Clos Lamalgue est géré depuis 1930 par la famille Monges qui en fit l'acquisition, et relancé par Jean-Claude Monges à partir de 1992 . Depuis, ses 2 fils René et Philippe ont pris la succession des derniers vignobles du Cap Brun afin de faire perdurer la tradition dont le vin était à l'honneur sur la table de Louis XIV . Plus de 10 000 bouteilles estampillées Clos Lamalgue sont vendues aux restaurateurs du cru et à quelques touristes attirés par ce nectar spécial, qui ne compte que 3 hectares de production de blanc, rouge et rosé. Le domaine compte ainsi un encépagement varié de mourvèdre cinsault grenache syrah . Autrefois, les marins de la Royale qui arrivés au large de Toulon, pouvaient apercevoir les nombreuses parcelles viticoles disséminées autour de la rade de Toulon . Chacune proposait son appellation, Clos Marguerite, Clos Petit Bois, Clos Lamalgue…

Source : Wikipedia (lien)

 

Le Mas Saint-Martin

Cette ancienne maison de douaniers qui surveillaient les côtes est érigée aux environs de 1870. Il s'agit d'un bâtiment de 17,5 m de long et de 5m de large. Les pièces à vivre au rez-de-chaussée et les dortoirs au 1 er étage.

Une immense terrasse domine la Méditerranée.

En 1863 cette propriété rurale de 25.000 m² plantée de vignes, oliviers, arbres fruitiers, chataîgniers, est vendue au maître tailleur de la marine Nationale.

Le Mas Saint-Martin avec ses 10.000m² de terrain descendant jusqu'à la mer est toujours « le gardien » de ce coin de paradis.